Qui sommes nous ?

Pangea Formazione naît en 2009 à l’initiative de Paolo Agnoli et Francesco Piccolo dans le but de promouvoir et diffuser le recours à l’approche bayésienne.

Le terme "Formazione", reflète l’esprit de ce projet, qui à son départ résidait essentiellement dans la formation de pointe. La proposition pédagogique visait à répandre la compréhension de l'approche probabiliste bayésienne et ses applications, surtout en aide aux décisions dans le contexte de l’entreprise. Dans ce but, Pangea Formazione a créé et coordonne un réseau universitaire constitué d’enseignants-chercheurs des Universités de Rome, Milan, Venise, Naples et Pavie qui garde un rôle de premier plan dans son offre de formation.

Du travail en cours et des échanges avec les managers qui ont suivi nos formations, de leur intérêt, est née l'exigence de supporter l'application pratique des méthodologies bayésiennes au traitement des problématiques d’entreprise les plus diverses. À côte des des formations de pointe, l'objectif de Pangea est devenu de plus en plus celui de concevoir des modèles, des algorithmes et développer du logiciel pour l'application de l'approche bayésienne en synergie avec le client.

Ainsi, l’essentiel de notre chiffre d’affaires est désormais dû à nos activités de conception, conseil et développement. Cependant nous n’avons pas perdu l’esprit initial de formation. L'objectif de Pangea n’est pas remplacer les experts des entreprises partenaires, mais de construire avec eux des solutions efficaces à leurs problématiques, en rendant ses clients et partenaires capables de développer en toute autonomie d’éventuelles futures modifications. C’est pourquoi des moments de partage, d’explication, d’exposition des méthodologies d’analyse adoptées sont essentiels et systématiques. Les meilleurs résultats s’obtiennent toujours grâce à une synergie maximale entre nos experts et les experts de nos partenaires.

Retrouvez un approfondissement de notre histoire dans l’interview de Paolo Agnoli, président et cofondateur de Pangea a donné au magazine magazine Sistema Generale).

Mieux vaut prévoir sans certitude
que de ne pas prévoir du tout
Henri Poincaré

Ce site web utilise des cookies pour analyser son utilisation et permettre l’accès aux pages réservées. Nos cookies ne permettent pas d’identifier les utilisateurs. Les cookies sont enregistrés dans votre navigateur et sont utilisés pour personnaliser votre expérience sur notre site web. Continuer la navigation sans modifier vos préférences actuelles implique l’acceptation des cookies. Vous pouvez modifier vos préférences d’utilisation de cookies à tout moment.